MODELES
Alexandra Zimny

- Retrouvez Alexandra en exclusivité sur Normal Magazine -


Comment en es-tu venue à être modèle ?
J'ai passé mon premier casting à l'âge de 14 ans, pour l'agence Karin Models. Elle organisait des sélections à travers toute la France, afin de trouver le top de demain. J'ai été sélectionnée pour la finale à Paris, bien que mes parents me trouvaient un peu jeune pour démarrer une carrière de modèle. J'ai donc continué mes études, j'étais inscrite dans les agences du sud de la France tel que : Enjoy Models Nice et Marseille. Après mes études, j'ai décidé de monter à Paris et de me consacrer uniquement à ce job.

Ton principal trait de caractère ?
Je suis quelqu'un de sérieuse, j'essaye toujours d'être ponctuelle lors de mes rendez vous et casting, souriante et disponible pour le client. Tout ce que j'entreprends se fait avec passion, et encore plus en grandissant.

Celui dont tu es le moins fier ?
Le stress ! Les journées peuvent parfois être très fatigantes ainsi qu'éprouvantes. Mais le plus souvent, avec un résultat toujours plus enrichissant et passionnant à chaque fois.

Pourquoi et comment le nu ?
Depuis jeune, j'ai toujours été fan des photographes tels, Patrick Demarchelier, Herb Ritts, Helmut Newton ou encore Ellen Von Unwerth. Pour moi un mannequin doit être en harmonie totale avec son corps, s'afficher sans pudeur, "belle, sans ornement dans le plus simple appareil ". Donc pour moi, l'envie était naturelle (Rires). Il n'y a rien de plus beau que le corps d'une femme nue.

J’ai pu lire que tu avais voulu faire du nu ou être modèle, après être sortie de chez Hervé Lewis ?
Hervé a été un de mes premiers casting. J'ai beaucoup aimé ses travaux, rien n'était vulgaire. Bien au contraire la femme était sublimée alors qu'elle ne portait rien ou quasiment rien.

Voyage, où aimerais-tu être shootée ?
Actuellement, j'ai très envie de voyager aux Etats-Unis. L'envie "me démange" depuis quelques temps déjà . J'espère pouvoir cet hiver (Rires).

Ton moteur dans la vie ?
Le désir. Le désir d'apprendre et d'entreprendre chaque jour . Je me dis toujours "la chance sourit aux audacieux ", je pense que c'est un bon moteur pour avancer, dans sa vie au quotidien.

La partie de ton corps que tu préfères ?
Je dirais ma poitrine. Généralement les mannequins n'ont pas trop de formes, surtout en France. Je suis fière d'être différente, d'avoir une poitrine naturelle et généreuse et d'occuper "cette niche" où la demande Française est timide.

Quelles sont, selon toi, les qualités d’une bonne modèle ?
Etre patiente, positive, et prendre soin de soi dans ce job est obligatoire.

Ton livre de chevet ?
Pas très original, mais " L' Alchimiste " un très joli conte qui nous pousse à aller au bout de nos rêves.

A quel point joues-tu de/sur ton image sur les réseaux sociaux ?​
Je suis assez active sur les réseaux sociaux, surtout Instagram. Je trouve, que c'est un superbe outil pour partager ce que l'on a envie de partager (Rires). J'ai ma petite communauté, je suis donc heureuse de publier mes récents travaux ainsi que les petits moments de ma vie privée. Je suis moins fan de Snapchat, je pense ne pas être la cible, trop intrusif à mon goût et rien d'artistique en soit.

Un lieu pour boire un verre ? 
Je dirai "le Dépanneur" à Pigalle, leurs cocktails sont délicieux ainsi que leurs burgers. Entre amis c'est la soirée parfaite, à la cool (Rires).

Pourquoi Paris ? Comptes-tu y rester ?
Paris pour moi : c'est la ville des lumières, une ville qui ne dort jamais, toujours en ébullition. Une ville dans laquelle, on se sent libre d'exprimer notre créativité, notre passion ou encore notre art. Je me sens bien à Paris, c'est une ville magnifique qui regorge d'endroits incroyables. Je pense y rester encore quelques années, l'avenir nous le dira...

Que projettes-tu de faire dans les dix prochaines années ?
En parallèle du mannequinat, j'ai développé ma boite dans le domaine des tatouages éphémères de couleurs. C'était ma première saison cette année, cela s'est très bien passé. Un livre est également en vente à la Fnac, Décitre. Je serai donc davantage tournée vers le domaine de l'entreprenariat, les perspectives d'avenir étant la chose la plus importante pour moi.

Que peut-on faire pour toi ?
Faire la prochaine couverture du Normal ? (Rires)

Tes projets ?
Développer davantage Atattooaday et continuer le mannequinat (Rires).






Nom : Alexandra Zimny
Domicile : Paris
Taille :  178cm 
Contact : Mail
Instagram: Alexandra Zimny

© 2016 Incarnatio Editions. Tous droits réservés