MODELES
Andja Lorein

- Retrouvez Andja Lorein en exclusivité dans les pages de Normal N°6 & Normal Hors-Série N°1 -


Comment en es-tu venu à être modèle ?
Au départ, c’est ma mère qui m’a poussée car elle même aurait voulu être mannequin étant jeune, mais ses choix l’ont menée ailleurs. A 19 ans, je suis montée 6 mois à Paris puis j’ai tout arrêté car je n’étais pas prête, pas assez solide. C’est à 27 ans que j’ai décidé de tout reprendre à 100%, car finalement une passion est née, comme une évidence.

Pourquoi accepter de faire du nu ?
Le nu pour moi n’a jamais été un problème ni un tabou. J’ai grandi nue, mes parents ne se cachaient pas pour aller à la douche, bref, pour moi le nu est naturel et n’a pas principalement de connotation sexuelle. Le premier photographe pro avec qui j’ai travaillé a très vite compris que j’étais à l’aise nue et que je donnais une authenticité et une pureté dans les photos qui serait gâchées si l’on m’habillait ... Mes premières photos ont donc été très vite suivies par d’autres, et à chaque fois, le nu revenait car ça me va très bien ...

Etre modèle est ce être exhibitionniste ?
Je crois que par essence être modèle c’est vouloir être vue, donc je dirais que oui. Après, vient la question de comment souhaite-t-on être vue ...

As tu des canons de beauté, des canons esthétiques ?
Il y en a plusieurs oui, je crois que les femmes que je trouve belles sont celles dans lesquelles je me reconnais en partie ... Il y a Doutzen Kroes par exemple, mais aussi dans un autre registre, Julia Roberts et Cate Blanchett. Ce sont des femmes qui dégagent beaucoup de féminité, mais aussi de force, et ce sont mes deux grandes caractéristiques !

Ma pire expérience ?
Difficile d’identifier une seule expérience mais c’est très désagréable quand un photographe essaye physiquement de profiter de vous !

La meilleure ?
Les meilleures sont quand je réalise de belles images avec des photographes qui sont aussi mes amis ... Car nous partageons réellement quelque chose, qui se matérialise en Art ...

Ton principal trait de caractère ?
Je dirais Pure ... J’ai plein de facettes, mais malgré mon vécu et ma maturité, je suis une enfant pure qui voit le bien partout, je crois que c’est ce qui domine chez moi ...

Celui dont je suis le moins fier ?
Je suis perfectionniste donc je me trouve toujours de petits défauts esthétiques, mais en vieillissant, je m’accepte de plus en plus et trouve une beauté en chaque partie de moi, comme quelque chose à raconter ... Je ne suis pas vraiment fière parfois d’être aussi gourmande et de ne pas réussir à me raisonner, mais ce n’est pas si grave !

Quel est ton rapport au corps et avec ton corps ?
Pour moi le corps est notre véhicule sur Terre, il est notre seule porte d’accès à tout ce que nous vivons, nos émotions, nos pensées, nos sens ... Le corps est un outil très précieux et une machine magique qui cache des capacités insoupçonnées. J’essaye de prendre soin du mien au maximum, malgré les parasites qui peuvent m’en empêcher ... Depuis que je suis enfant, je m’intéresse à la santé et à la beauté, donc je peux dire que mon corps est ma priorité ...

Quel regard portes tu sur le milieu du mannequinat aujourd'hui ?
Le mannequinat est un milieu très difficile, très ingrat. En tant que modèle nous devons répondre à des besoins marketing, dus à des effets de mode et sur lesquels nous n’avons pas vraiment de pouvoir, en tout cas pas directement. Si nous n’avons pas de recul sur notre corps, sur nous même, nous pouvons souffrir des rejets successifs et brutaux. Mais finalement c’est une très belle école pour apprendre comment transformer des pratiques superficielles en expériences profondes et initiatrices ...

Quel regard portes tu sur la photographie ? Quels sont les aspects qui te fascinent encore et ceux qui t’agacent ?
Au début je voyais simplement la photographie comme quelque chose d’esthétique, et qui pouvait me permettre d’être vue et reconnue. Maintenant et de plus en plus j’y vois un moyen d’expression. Je cherche à donner un sens à mon travail, et à communiquer sur des sujets qui sont importants à mes yeux, comme la liberté, les tabous liés à la religion, l’image de la femme, etc ...

Quelle est la limite entre l’érotisme et le nu ?
Pour moi la différence vient de deux axes principaux : d’une part, le talent du photographe, sa qualité, et d’autre part, le regard que l’on porte sur l’image. Par exemple, je peux regarder une image, et ne rien y voir de sexuel, et montrer cette image à quelqu’un d’autre qui y verra uniquement du sexe. Mais il est très difficile de coder l’Art, et ce serait à mon avis un non-sens ...

Ton passe temps favori ?
Un bon film à la maison, un resto, une balade en nature, mais toujours avec mon compagnon.

Ton after idéal ?
Là encore, pas de règle, si ce n’est être en bonne compagnie ...

La partie de ton corps que tu préfères ?
Difficile à dire car je trouve une forme de beauté dans chaque partie de mon corps, en même temps que des défauts, mais je dirais peut être mes longues jambes ...

Ta dernière soirée ?
Sur la côte basque, dans un bar restaurant appelé « La Voile Rouge » en compagnie de mon chéri, de plusieurs amis photographes, de Frédéric Beigbeder et d’autres ...

La plus belle déclaration d’amour sur les réseaux sociaux ?
Je ne me souviens plus des mots exacts mais quand on me dit que mes images sont une bouffée d’air frais à chaque fois ou bien que j’ai une manière différente de montrer le nu, une manière qui n’est pas « Pop ». J’aime quand les gens comprennent mon travail ! Bien sûr j’ai aussi des demandes en mariage mais j’ai déjà assez de travail comme ça (Rires) !!!

Tes projets ?
J’aimerais de plus en plus montrer ma liberté en voyageant et en faisant des photos à travers le monde, j’aimerais partir en road trip avec mon chéri à travers l’Europe et les USA. Je pense cibler de plus en plus les collaborations car j’ai conscience de mes qualités à présent, ce qui n’était pas le cas avant ... J’espère continuer à faire ce que j’aime, et faire connaitre de plus en plus mon travail !






Nom : Andja Lorein
Domicile : Mont-de-Marsan
Agences : DMA, ModelManagement
Taille :  178cm 
Contact : Mail
Facebook: Andja Lorein
Instagram: Andja Lorein

© 2016 Incarnatio Editions. Tous droits réservés