PHOTOGRAPHES
Bruno Bisang
PORTRAIT


Bruno Bisang, est un photographe mondialement réputé de mode né en 1952 à Ascona, un petit village Suisse de langue italienne, sur les rives du lac Majeur. C’est ici qu’il est tombé amoureux du cinéma italien. A 19 ans, il est reçu à l’Ecole des arts appliqués pour la photographie de Zurich. Il pensait y faire du cinéma et apprend dans un studio local les techniques de la photographie. Il a alors trouvé sa voie. Aujourd’hui, il publie dans de nombreux magazines internationaux tels que Vogue, Cosmopolitan, Max, GQ et Amica. Comme clients, il compte Chanel et Cacharel , Givenchy et Guerlain. Il partage son entre Zurich, Paris et New York. Les polaroïds de Bisang attestent de la qualité des stars, qu’il a côtoyées et toutes ont accepté de poser nues pour lui, il y a une décennie. L’univers de Bruno nous emmene voir les plus belles femmes du monde. Les classiques de la beauté : Claudia Schiffer, Naomi Campbell, Carla Bruni, Tyra Banks, Victoria Beckham et Monica Bellucci jusqu’aux plus parfaites inconnues.


INTERVIEW EXCLUSIVE NORMAL - PRINTEMPS 2014
- Comment représentez-vous vos femmes ? 
Pour moi le plus important est que la femme ne soit pas un objet. Pour moi c’est une partenaire, comme ça, dans cette optique, je peux obtenir beaucoup plus du personnage. Si je la traite plus durement, si je m’investis “général” en lui donnant trop d’ordres « tu fais ci, tu fais ça », je n’obtiendrai pas ce que je veux. Si je la traite comme une partenaire alors dans ce cas uniquement j’aurai plus. Elle se sent importante et je lui donne cette importance. Je l’implique, je l’engage dans me travaux parce que je veux qu’elle soit rassurée, surtout lorsqu’il s’agit de nu. Qu’elle soit mise en valeur. Je cherche à faire quelque chose avec la modèle, en cohésion, ensemble. Je leur propose des idées, des choses et on regarde ensemble, avant au polaroid, au numérique maintenant, on regarde les premiers essais ensemble et on discute de la direction que l’on va prendre ensemble. Le plus important c’est le respect du modèle.

- Quels sont vos canons de beauté ?
La beauté n’est pas seulement physique, c’est surtout un mélange, une osmose entre l’intérieur et l’extérieur. Et c’est cette synergie qui m’intéresse. Il y a beaucoup de belles femmes mais elles manquent souvent de quelque chose, un manque de personnalité, de caractère. J’aime montrer une force de caractère dans mes images. Mes femmes sont fortes. Elles ont les pieds sur terre, elles ne sont pas vaniteuses, ni arrogantes mais elles ont du caractère.

- D'où proviennent vos idées ? 
Je me prépare un peu, je réfléchis je me dis qu’est ce que je vais faire. J’esquisse des notes dans mon moleskine et parfois durant les shooting je regarde ce que j’ai écrit, pour avoir un fondement, une base pour réaliser ce que je veux.
 
 
- Retrouvez la suite de cet entretien en consultant Normal Numéro 2 -
 
 
 
Les femmes qui ont posé pour moi m'ont aussi donné leur âme ! Ceux qui me prennent pour un pervers ne comprennent rien ! "
                                                                                                                                                             Bruno Bisang
 
 

© 2016 Incarnatio Editions. Tous droits réservés