Exposition - Irving Penn au Grand Palais


Entrez dans l’univers de l’un des plus grands photographes de notre siècle, qui n’est autre que le New Yorkais, Irving Penn. Véritable maitre du noir et blanc, il a fait des portraits studio sa signature. On lui doit un nombre incalculable de couvertures de grands magazines, mais avec à chaque fois un style d’une élégante simplicité. Que ce soit un portrait de Marlene Dietrich dans « Vogue », ou celui d’un écrivain inconnu, le résultat est toujours stupéfiant. L’artiste tente des choses en allant au-delà des apparences car pour lui c’est l’humain qui est au centre de ses préoccupations. A ses yeux, la photo est comme une danse et c’est pour cela qu’il ne cesse de jouer entre les ombres et les lumières. Ces œuvres – épurées et minimalistes – se focalisent donc essentiellement sur les visages et certaines parties d’un corps nu. Il va y scruter les moindres détails, en ne cherchant pas forcément une harmonie parfaite mais plutôt une curieuse vérité. Et c’est cela qui est remarquable dans son travail.

Ainsi, le Grand Palais lui rend hommage à l’occasion du centenaire de sa naissance grâce à 235 images toutes plus surprenantes les unes que les autres. Il s’agit là d’une exposition qui regorge de surprises et de chocs visuels, où se mêlent portraits de célébrités, d’inconnus et de nus. Vous avez donc jusqu’au 29 janvier pour admirer cette rétrospective ébouriffante, déjà décrite comme une « immense comédie humaine ». Là où la variété sociale est un régal pour les yeux.

Pauline Seiler







Irving Penn



Le Grand Palais, Paris

Du 21 septembre 2017 au 29 janvier 2017


3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris



© 2018 Incarnatio Editions. Tous droits réservés