MODELES
Sadie Gray

- Retrouvez Sadie Gray exclusivement dans Normal Magazine, éditorial complet, signé GianLuca Bonanno : Ici -


Comment es-tu devenue modèle ?
Tout a commencé quand un de mes amis m'a demandé de poser pour un projet qu'elle suivait à l'école. Ce fut une série de photos avec une atmosphère très années 20. Après ça, j'ai posé pour d'autres amis et des projets, c'était drôle et j'ai donc décidé d'essayer de trouver des opportunités intéressantes en dehors de mon entourage, et me voilà !

Qu'est ce qu'un bon ami dirait sur toi ?
Quand des gens arrivent à mieux me connaître, ils disent toujours que je suis une personne intelligente et brillante, mais aussi émotionnelle. Je réfléchis beaucoup, ce qui est paradoxalement l'un de mes points faibles. D'ailleurs, je peux être à la fois amicale ou introspective en fonction de la situation. Kes gens aiment ou me détestent !

Ta meilleure expérience ?
L'une avec le photographe sicilien, GianLuca Bonanno, pour Normal. J'étais vraiment dans le projet et il y a eu une harmonie étonnante entre nous dès le début. Le lieu était magnifique et tout était parfait. J'ai beaucoup aimé également une expérience de bodypainting avec un célèbre artiste italien. C'était nouveau pour moi et très amusant !

La pire ?
Un casting pour un célèbre magazine pour hommes, que je ne peux pas citer .. J'a été contacté par la marque, je m'y suis rendue et ça a été terriblement décevant et pas professionnel du tout.

Un côté exhibitionniste ?
D'une certaine manière oui, mais pas l'exposition du corps, plutôt l'âme. Un modèle est toujours dans la représentation des émotions et des sentiments à travers les idées du photographe. C'est presque comme être actrice parce que vous devez vous façonner pour chaque photo.

Le genre de la photographie que tu aimes faire?
Mes photoshoots préférés sont ceux dans lesquels je peux exprimer des sentiments comme la mélancolie, l'enlèvement ou la tristesse, quelque chose de profond. Mes photos préférées sont donc celles oniriques. Quand je surfe sur le web, je suis toujours inspirée par la photographie romantique et rêveuse, presque préraphaélite.

Pourquoi te spécialiser dans la lingerie et nu ?
Disons que les photographes me remarquent pour mon corps et ma sensualité ! Au début j'étais très impliquée dans la lingerie, le glamour et le nu parce que j'aime l'atmosphère sensuelle autant que j'aime des photoshoots oniriques. Mais le nu n'est pas le genre le plus facile pour autant, parce que vous ne pouvez vous concentrer sur rien d'autre : une robe, un bijou, l'environnement .. Tout doit être exprimé à travers le corps et le visage. 

Ton atout ?
Le regard ! Les photographes l'appellent «le regard magnétique». Et j'ai réalisé ça grâce à la photographie. 

Si tu n'avais pas été modèle?
Je serais probablement tatoueur ! 

Où habites-tu ? 
Je suis basé à Rome, mais j'espère déménager vers le Nord dès que je peux ! 

Ton truc ?
Je ne suis jamais satisfaite de la situation actuelle, je veux toujours quelque chose de plus et d'atteindre de nouveaux objectifs. Je ne peux pas m'arrêter ! Je suis obsédée par le temps donc je planifie mes tâches quotidiennes avec précision afin de ne pas perdre un temps précieux et j'essaye toujours de faire autant de choses que je peux. Je suis une personne très exigeante et ça peut être frustrant parfois.

Que comptes-tu faire dans les 10 prochaines années?
Je voudrais voyager davantage et déménager !





Nom : Sadie Gray
Lieu : Roma
Agent : management@photorusso.it
Mensurations : 84-60-89 
Contact : Mail
Facebook: Sadie Gray
Instagram: Sadie Gray

© 2016 Incarnatio Editions. Tous droits réservés