PHOTOGRAPHES
Sylvie Blum
PORTRAIT


Sylvie Blum est née en 1967 à Taxenbach en Autriche, puis elle part en Allemagne. Elle commence une carrière dans le mannequinat en tant que modèle d’art et de mode. Tout au long de sa vie, elle parcourt le monde. En 1991, elle rencontre le photographe érotique Guenter Blum dont elle devient le modèle puis la muse avant de l’épouser en 1995. Auprès du maître et mentor, elle apprend les techniques de la photographie, de la composition et de la lumière. Depuis toute jeune elle voulait devenir une artiste, privilégiant l’art, la mode, l’architecture, le design, le pop art, la musique, la réalisation de films et surtout la photographie qui deviendra la vraie passion de sa vie. Puis elle travaille avec des monstres de la photographie tels Helmut Newton, Jeanloup Sieff, ou encore Jan Saudek. A la mort de Guenter Blum en 1997, elle déménage dans une ancienne usine qu’elle aménage en studio photo. Elle connaît alors la renommée avec plusieurs livres d’art de sa composition puis elle s’installe en Californie. Elle vit et travaille désormais à Los Angeles dans son studio le WhiteBox. Son livre Naked Beauty a été publiée par teNeues et distribué dans le monde entier. En 2012, elle lance un spectacle avec le photographe emblématique Herb Ritts à la Fahey Klein Gallery de Los Angeles.

 

INTERVIEW EXCLUSIVE NORMAL - ETE 2014


- Pourquoi as-tu souhaité devenir photographe après avoir été modèle ?

Depuis que j’ai 4 ans, j’ai toujours su que je voulais devenir une artiste. J’ai travaillé plus de 16 ans en tant que modèle mais la photographie m’a toujours intéressé. La transition est venue naturellement et depuis je ne fais que ça.


- On dit souvent que le regard est différent devant et derrière l’objectif, pour toi ça l’est également ?
Bien sûr ! De savoir comment on se sent devant un appareil photo aide beaucoup à savoir comment un modèle ressent les choses. Cela contribue à créer une relation dans un bref laps de temps entre le photographe et le modèle, et ça contribue également à motiver un modèle pour trouver son personnage le jour du shooting. Je considère le modèle comme une partie importante de mon équipe, plutôt que d’être simplement l’objet que je photographie.


- Question récurrente j’imagine, mais quelle est la différence entre un photographe femme et un photographe homme ?
Eh bien, il y a eu toujours une différence entre les hommes et les femmes en général, et c’est ce qui rend la vie si intéressante. Travailler comme photographe demande d’être très compétitif, il faut avoir une vision forte de votre propre style et savoir où vous voulez en être avec votre travail.


- Tu prends essentiellement des femmes, qu’est-ce que tu aimes chez les femmes ?
Tout ... La beauté peut être partout, vous avez juste à la trouver. Toute personne a quelque chose de beau en elle. Parfois quelque chose de bizarre peut être vraiment beau et intéressant ... Et bien sûr, il y a cette magie de la beauté intérieure, quelque chose que vous ne pouvez pas décrire, mais que vous sentez juste.
 


 
- Retrouvez la suite de cet entretien en consultant Normal Numéro 3 -
 
 
DREAM THE IMPOSSIBLE "
                                                             Sylvie Blum

© 2016 Incarnatio Editions. Tous droits réservés