logo de Normal Magazine

SZYMON BRODZIAK

PORTRAIT

C’est l’histoire d’un jeune garçon un peu timide, façonnant des images singulières mais pourtant reconnaissables entre toutes, des images qui stimuleraient l’imagination. Toujours en noir et blanc, toujours consacrées aux femmes, des images empreintes de beauté et de mystère. Un jeune Polonais créant des portraits sensuels et énigmatiques, des scénographies d’une élégance éclatante, parfois de situations simples, provoquant le désir et faisant naitre le fantasme. Avec une pratique ancrée dans la tradition et facilitée par la technique moderne, il refaçonne l’ancien pour lui donner un nouveau souffle, dans une recherche esthétique et narrative, à l’image d’Helmut Newton : une image granulée en noir & blanc pour retranscrire les résultats de l’argentique, des poses figées et sculpturales, des femmes fortes et ouvertement érotiques.
 

Szymon a remporté le prix Johnnie Walker Keep Walking pour ses quintessences d’onirisme et de passion en révélant une nouvelle approche et une nouvelle voie à la beauté. Depuis il a gagné de nombreuses récompenses internationales, tant pour des projets publicitaires que des projets plus personnels, plus artistiques notamment trois médailles d’or en 2012 lors du prix de la Photographie de Paris. En juin 2013, pendant le festival de Cannes, il a été élu meilleur photographe du monde pour ses noirs et blancs, par la chaine télévisée Fashion TV. Son approche est très reconnaissable et inhabituelle. Szymon assassine la couleur pour rendre au noir et blanc ses titres de noblesse. Par ce manichéisme, la femme est sublimée. La mise en scène tient également une place primordiale dans ses œuvres. Michel Ange affirmait, « celui qui ne maîtrise pas le nu ne peut comprendre les principes de l’architecture ». Chez Szymon, les femmes agissent et interagissent avec les éléments du décor, avec la matière, toujours géométrique et longuement étudiée. Elles sont naturellement nues et nous ne sommes pas surpris des les voir évoluer dans ce simple appareil, dans des scènes du quotidien. L’homme ne se définit pas, il fait ce qu’il ressent, tout en s’exprimant lui-même.

 

La nudité tout comme la beauté ne sont que le commencement. L’élément de base pour raconter une histoire. Les modèles ne l’impressionnent pas. Pour lui, c’est le pouvoir des émotions et des expressions qui réalise cette magie.

INTERVIEW EXCLUSIVE

Qu’est ce que le «mauvais goût» pour toi ?
Le mauvais goût en matière de photographie se rencontre avec des images ennuyeuses, d’une banalité évidente. Le mauvais goût ne laisse aucune place à l’imagination.

 

Pourquoi as-tu choisi de rester en Pologne, ce n’est sans doute pas le meilleur endroit pour réussir dans le milieu de la photographie et exposer ? C’est exactement ce que m’a dit June Newton quand je lui ai montré mon livre lors d’une exposition à Monte-Carlo. Elle m’a dit: «Szymon, vous devriez déménager à Paris et trouver un agent». Mais, j’aime la Pologne et ma ville natale de Poznan, j’ai ma famille ici, le wi-fi fonctionne très bien, je peux voyager n’importe où et n’importe quand, et … les Polonaises sont les plus belles femmes du monde !

À quoi as-tu renoncé en devenant photographe d’art ?
Je ne me considère ni photographe d’art ni photographe commercial. Pour être honnête, je ne comprends pas cette distinction. Je fais juste ce qui me plait, que ce soit un projet personnel ou une vaste campagne de publicité. Pour moi, c’est la seule façon de rester fidèle et de répondre à ses visions et ses envies. Plus j’ai de liberté, plus le résultat est de qualité.

Qu’est-ce qui t’inspire dans le corps d’une femme ?
Le corps féminin est la quintessence de la beauté, mais je ne trouve pas d’inspiration dans cela pourtant. Je suis plus inspiré par les endroits, les lieux qui me permettent d’en venir à une histoire. Seulement alors dans ce cas, je mets en scène les femmes dans un contexte précis. Voilà comment je fonctionne !

- Retrouvez la suite de Szymon Brodziak dans Normal Magazine n°1 et n°2 -

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Créer votre photographie avec Szymon Brodziak ?
C'est possible avec la Normal Academy :
www.normalacademy.com